16-03-2018

Women Power en Architecture

Frida Escobedo, Gloria Cabral, Sevil Peach, Li Xiang – X+Living, Shelley McNamara, Sandra Barclay, Yvonne Farrell,

Eventos,

Premio, Venice Biennale, Eventos,

Un début d’année pour l’architecture qui se conjugue au féminin : Sandra Barclay, Gloria Cabral, Yvonne Farrell et Shelley McNamara, Frida Escobedo, Li Xiang et Sevil Peach.



Women Power en Architecture

Les premiers mois de l’année 2018 marquent une forte présence féminine dans le monde de l'architecture, et nous pourrions nous amuser à parler de « Women Power » également pour l'architecture. En partant d’une autocritique sur la programmation du musée même, l’exposition « FRAU ARCHITEKT - Over 100 Years of Women in Architecture » du DAM, Deutsches Architekturmuseum de Frankfort-sur-le-Main,, a mis au cœur du débat culturel une réflexion sur le rôle de la femme dans l'architecture. Le chemin à parcourir est encore long car la profession est perçue à l’heure actuelle comme une caractéristique masculine notamment si l’on considère les acteurs locaux et la main-d’œuvre. Le thème nourrit cependant un vif intérêt et on distingue des signaux encourageants au niveau international. Au début 2018, par exemple, certains évènements et reconnaissances importantes ont été attribués à des projets signés par des cabinets dirigés et fondés par des femmes.

Pour une vue d’ensemble à cet égard, il convient avant tout de nommer les architectes Yvonne Farrell et Shelley McNamara. Les fondatrices du cabinet Grafton Architects se sont vues décerner le 20 février la Gold Medal de l'architecture attribuée par le Royal Institute of the Architects of Ireland (RIAI). La reconnaissance se réfère aux années 2007-2009 et a été décernée pour le projet de l'Université Bocconi de Milan. La médaille du RIAI est attribuée après plusieurs années de l’achèvement de l'édifice avec l’intention particulière de prouver et de démontrer le succès de l'architecture avec le temps qui passe. Yvonne Farrell et Shelley McNamara sont par ailleurs les fondatrices de FREESPACE, la 16e Exposition Internationale de l'Architecture de la Biennale de Venise qui sera inaugurée du 24 au 26 mai 2018. Dans l’histoire de la biennale de Venise, c’est la seconde fois que des représentants du beau sexe conduisent l’exposition d’architecture. La première au monde fut l'architecte japonaise Kazuyo Sejima du cabinet SANAA, qui a signé en 2010 la XIIe Exposition Internationale d’Architecture, intitulé : People meet in Architecture.

En regardant vers l’Orient et plus précisément àShanghai , citons l'architecte Li Xiang fondatrice talentueuse du cabinetX+Living. Nombreux sont les titres collectionnés par ce jeune cabinet d'architectes impliqué en particulier dans des projets d’architecture d’intérieur. Les derniers en date sont les Frame Awards attribués le 21 février à Amsterdam. À cette occasion, Li Xiang a été récompensée avec la plus haute distinction, le titre de Designer of the Year. Une autre femme, l'architecte turque Sevil Peach, a reçu, à l’occasion des Frame Awards, une importante consécration de carrière, reconnaissant ainsi le rôle de grande novatrice et influenceuse dans la révolution contemporaine des espaces de travail.

En parlant de femmes architectes, ces dernières années, certaines conceptrices provenant de l'Amérique Latine et de l’Amérique du Sud ont rencontré un énorme succès. Cette tendance a également été représentée par des hommes comme Alejandro Aravena, l'architecte chilien directeur de la 15e Exposition de Venise, ou Giancarlo Mazzanti l'architecte colombien lauréat du Next Landmark 2016. La tendance féminine a en revanche enregistré le succès de l'architecte mexicaine Frida Escobedo qui signera le projet du Serpentine Pavilion 2018, établissant la primauté de l’architecte la plus jeune en 18 ans d’histoire du Serpentine Pavilion.

Lorsque l’on parle de femmes et d’architecture, il nous vient évidemment à l’esprit les récents résultats du prix 100 % féminin Women in Architecture Awards 2018 lancé par The Architectural Review et The Architects’ Journal. La gagnante de l'édition 2018 est Sandra Barclay nommée Architect of the Year pour le projet du Museo de Sitio de la Cultura Paracas, signé avec son confrère Jean Pierre Crousse. Gloria Cabral, partenaire du cabinet Gabinete de Arquitectura, a en revanche remporté le Moira Gemmill Prize for Emerging Architecture.

(Agnese Bifulco)

www.graftonarchitects.ie
www.xl-muse.com
www.sevilpeach.co.uk
www.fridaescobedo.net
www.barclaycrousse.com
www.gabdearq.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×