Mumbay Saris et Design

Mumbay, la ville des grands contrastes où coexistent des gratte-ciel resplendissants et des immeubles délabrés, le luxe et la pauvreté.


Mumbay, la ville des grands contrastes où coexistent des gratte-ciel resplendissants et des immeubles délabrés, le luxe et la pauvreté. Mumbay, la ville locomotive de l'Inde qui propose un style de vie international intimement lié aux matrices et au respect de la culture indienne, en dépassant la limite dangereuse de l'homologation. On aurait envie de dire “pas seulement des saris” puisque les nouvelles figures du pays d'Indira Gandhi sont des femmes entrepreneuses, artistes, dj et designers. C'est justement dans le campus universitaire situé au nord de la ville que se trouve le département de l'Indian Design Center, une pépinière de futurs designers qui auront le rôle d'intervenir professionnellement sur l'identité future de la ville. Notre parcours ne peut que commencer par le monument le plus célèbre de Mumbay, le Gateway of India dessiné par l'architecte Wittet.

Le National Centre for Performing Arts, ouvert au cours des années 80 et le lieu de rencontre entre les artistes nationaux et internationaux, est une construction intéressante. Kanchanjunga Apartments de l'architecte Charles Correa, qui allie le modernisme et les traditions locales, représente un bon design. On note l'orgueil national dans le Nehru Planetarium and Centre consacré à Pandit Nehru, l’architecte de l’indépendance de l’Inde. Le Bombay Stock Exchange, la bourse asiatique la plus ancienne et aujourd'hui une des plus importantes du monde, le symbole de la puissance financière indienne, est significatif. Mumbay est aussi la capitale du cinéma indien, du cricket durant les week-ends, des bhelpuri, les snacks sur la plage de Chowpatty, et des mètres carrés les plus chers du monde le long des gratte-ciel de Marina Drive où se suivent des édifices art déco magnifiques et une belle esplanade.

Je suggère pour dormir le luxe et le style italien au Taj Mahal Palace & Tower où trois nouvelles suites dessinées par l'architecte Piero Lissoni, qui a proposé un style sobre, mesuré et silencieux, ont été inaugurées l'an dernier. Le Gordon House, un petit hôtel de charme au design simple, élégant et rassurant avec à l'intérieur deux restaurants innovateurs où passer la soirée, est une autre solution amusante. On peut sans aucun doute faire ses achats et manger dans la rue, par exemple en flânant dans le Chor Bazar, même si plusieurs locaux méritent une halte. Pour ceux qui aiment la cuisine japonaise, le restaurant Wasabi by Morimoto propose également des menus végétariens. Il y a aussi le Vetro, un restaurant italien à l'intérieur de l'hôtel Oberoi avec une riche sélection de vins italiens. Le plus intrigant reste toutefois le Swati Snacks, un local à bas prix où on ne peut pas réserver une table, mais qui propose la meilleure nourriture locale, à commencer par le pani puri et le bhel puri, un plat de riz soufflé avec des légumes. Rien de mieux le soir que The Dome situé au huitième étage de l'hôtel InterContinental, où attendre le coucher de soleil avec une vue d'ensemble sur la grande mégalopole de Mumbay.